FINALES DE CSO SHF 2009

Très bon niveau des poneys, maîtrise des pilotes, origines prestigieuses… voilà ce qui ressort aujourd’hui des finales de Cycles classiques de CSO, point d’orgue de la saison des meilleurs poneys B, C et D de 4 à 6 ans et des poneys D de 7 ans.

 S’il y eut beaucoup de modifications de règlements les dernières années, l’édition 2009 s’est déroulée sans bouleversement aucun. Pour rappel, les 4 ans s’affrontent sur deux parcours, mais déroulent également une reprise montée et sont jugés au modèle. Les 5 ans courent seulement deux tours ; tandis que les 6 ans prennent part à une finale (sur une seule manche) à condition de ne totaliser que 8 pts et moins sur les deux parcours initiaux. Enfin depuis 2008, les 7 ans (D) possèdent également une finale se courant sur des cotes équivalentes à une D Elite (120 cm).

Les poneys B

Comme tous les ans, et ceci malgré la menace d’arrêter définitivement cette catégorie l’an passé, les poneys B (de 109 cm à 131 cm ferré) ont encore été les moins représentés, avec 13 partants chez les 4 ans, 8 partants chez les 5 ans et 4 partants chez les 6 ans. Pour quelles raisons ? Marché moins intéressant ? Difficulté à trouver des pilotes aguerris et pas trop grands ? Toujours est-il qu’à part quelques éleveurs dont plusieurs produits courent régulièrement les finales, peu de particuliers se tournent vers ce mode de formation pour leurs « petits poneys »… ce qui n’enlève rien à la qualité de ceux présentés.

Les 4 ans B

Sept des treize partants de cette épreuve des 4 ans B bouclent leur championnat avec une mention, la victoire revenant au Poney Français de Selle Requiem en Lou Mineur. Celui-ci est un fils d’Amir de la Rochère, ancien performer en CSIP et de Volta V, Popar Malik de Tyv, Pfs, il obtient une mention Elite après deux sans-faute et une note de NEP de 13,20/20. La deuxième place est pour la petite Connemara Rashua du Chapelan (par Quillon et Sally IV par Tavern Pride), qui avec deux sans-faute également termine Excellent. Enfin les cinq poneys suivants sont classés Très bon, et la troisième place est donnée à Riquita d’Audes (Wb, f, par Quiz Game du Logis et Pastèque Elvey par Brockwell Brandy), 4 pts et sans-faute sur ses deux parcours.

Les 5 ans B

Seulement huit partants dans cette épreuve 5 ans B, mais quatre mentions tout de même… Avec le seul double sans-faute du week-end, l’étalon Welsh Quetsche du Vignault s’empare de la première place après s’être comporté très correctement en modèles et allures ces dernières années. C’est un fils de Charivari, lui-même petit-fils du formidable Constantin, étalon Welsh allemand ayant entre autre engendré pas moins de 26 fils étalons et nombreux gagnants… La mère de Quetsche, Babsi par Firecracker, fut importée pleine. L’élégant alezan brûlé est suivi par deux poneys ayant obtenu la mention Excellent : Quality St du Logis (Wb, f, par Polaris Jester et First Love Dulogis par Rotherwood Ambassador), et Quaramel du Ryez Oc, h, par As du Bègue, Coet Graphiti, Oncp). Une ponette obtient enfin la mention Très bon.

Les 6 ans B

Beaucoup de rebondissements dans cette finale des 6 ans B : à l’issue des deux premiers parcours, deux des quatre partants sont qualifiés pour la finale. Pôle Nord Tartifume (Pfs, f, par Ever Oak, Coet Emeline Tartifume, Wbpar Ultime d’Audes) remporte le titre 2009 après un troisième parcours sans-faute… mais se retrouve disqualifiée pour toisage quelques jours plus tard. Aucune réclamation n’ayant été déposée pour l’instant, la SHF confirme la victoire de la jeune Welsh B Piballe Elvey, avec un total de 4 pts et une mention Excellent. Possédant un très bon papier sport dans sa race, puisque issue du père de gagnants Bolino Ravignan, et d’une mère (Cosette Elvey par Brockwell Brandy) ayant engendré plusieurs poneys indicés, Piballe obtenait déjà une mention Très bon à 4 ans.

Les poneys C

Avec 59 partants répartis comme suit : 22 poneys de 4 ans, 23 de 5 ans et 14 de 6 ans, les poneys de taille C (de 132 cm à 141 cm ferrés) se maintiennent dans leurs quotas habituels.

Les 4 ans C

Trois double sans-faute chez les 4 ans C ont permis à leurs auteurs de remporter les trois premières places de l’épreuve. Rodster de Noé a cependant été le meilleur ce week-end, puisque sa bonne NEP notée à 15/20 lui permet de décrocher le titre. Issu du très judicieux croisement entre le performer international Aron N et la toute bonne Astryd des Chouans (Wd, par Rhon Lyndon) indicée à plus de 120 dans les trois disciplines, Roadster obtient une mention Elite, tout comme sa poursuivante Rickie Lee Jo Finland (Dsa, f, par Dchahil, Aret Nordique Hevonen, Oncp). Huit mentions ont ensuite été décernées, quatre Excellent dont celle de la ponette classée 3Romy des Chabannes (Pfs, f, par Linaro, Poetet Biguine, Oncp), et quatre Très bon.

Les 5 ans C

Là encore, seuls trois poneys C de 5 ans sur les vingt-trois du départ réussissent à boucler leurs deux parcours sans pénalité et prennent donc les trois premières places. Excellent en 2008 et aujourd’hui Elite, la Welsh B fille de l’exceptionnel compétiteur Iram d’Audes, Quiétude d’Audes, s’impose dans cette épreuve. Sa mère Boston Blossom Time (par Abercrychan Spectator) a produit d’autres bons poneys de sport à l’élevage. Deux autres mentions Elite récompensent les poneys classés 2eet 3: tout d’abord Quindy des Iles (Pfs, f, par Havane Welsh, Wdet Une de Cotaroz, Dsapar Echiehh, Ar), la gagnante des 4 ans C 2008 ; puis Quetcha des Galops (Oc, f, par Don Juan V, Coet Dinamite, Oncp). Il y a ensuite sept poneys classés Excellent et deux Très bon, clôturant une épreuve où plus de la moitié des partants terminent avec une mention.

Les 6 ans C

Douze des quatorze partant de cette épreuve 6 ans C se qualifient pour la finale, et dix d’entre eux réussissent à accrocher une mention. Le titre de championne 2009 revient à Pomone Rose des Vents, sœur utérine du poney de Grand Prix CSO Médium Rose des Vents. La famille Terrier, naisseurs et propriétaires de Pomone, se déclarent aujourd’hui très satisfaits de la qualité de saut que semble transmettre Bianca (Oi) à tous ses descendants. Pomone est une fille du Connemara Un Prince du Ruère, qui a tourné dans sa jeunesse jusqu’en Grand Prix de dressage, elle obtient la mention Elite comme sa poursuivante Pearl du Terrier (Pfs, f, par Halto Pearl, Nf et Finca for Ever, Tfpar Quirinalo), les deux ponettes totalisant 4 pts à l’issue des trois parcours. C’est assez joli pour être remarqué : les poneys classés 3eet 4e, tous deux issus de l’étalon Glenn, étaient montés par Nelly Robert. Il s’agit de Poésie (de Kissie du Palet, Wd par Ceulan Nathan) et Phénix du Palet (de Quaglia la Bree, Wtc par Llanarth Fidel), qui terminent Excellent. Trois autres mentions Excellent et trois Très bon ont été attribuées dans cette épreuve.

Les poneys D

Une fois de plus, la catégorie des poneys D (de 141 cm à 149 cm ferrés) est la plus représentée avec plus de 250 partants, et plus exactement 105 de 4 ans, 100 de 5 ans et 50 de 6 ans.

Les 4 ans D

Catégorie la plus fournie avec cent cinq partants, la finale des 4 ans D est aussi celle où logiquement, se sont décernées le plus de mentions, soient seize Elite, vingt-neuf Excellent et vingt-quatre Très bon. L’épreuve voit la victoire du jeune étalon Poney Français de Selle Rahan d’Hurl’Vent (Pfs, m, par Cap de B'Neville, Sfaet Héra d’Hurlevent par Boogie de la Gère), frère utérin de Nils d’Hurl’Vent, participant pour la France aux derniers championnats d'Europe de CSO en Belgique. Rahan se classait 2edes mâles de 3 ans Pfs l’an passé, et était loué par les Haras Nationaux à ses propriétaires depuis cette saison de monte. Naturellement classé Elite après ses deux parcours sans-faute et la meilleure note de championnat (c'est-à-dire note de modèle + note de reprise sur le plat), Rahan devance Relcome de Florys (Pfs, h, par Welcome Sympatico, Hanet Nakone, Drponpar Nakon) et Robinwood de Blonde (Pfs, m, par Rotherwood Ambassador, Wbet Isa de Blonde par Cherifien, Ar), qui se partagent donc le podium. Les autres mentions Elite sont décernées à Rosco de Bellefond (Pfs, m, par Linaro, Poetet Sandy du Blin par Joad, Aa), Royal du Bourray (Co, m, par Gaélique de Louzes et Amely de Chantelou par Nathanael Darling), Rolly de Prère (Pfs, f, par Linaro, Poetet Candy du Logis par Bar, Ar), Roudoudou d’Hurl’Vent (Pfs, m, par Leadership, Coet Naborah d’Hurl'Vent par Nabor, Drpon), Renoir de la Butte (m, Pfs, par Glen de l’Aumont, Nfet Catty de la Butte par Tonnerre d’Angrie), Roméo Bérenger (Pfs, m, par Aron N, Drponet Alysee du Saussey par Nightingle des Ifs, Nf), R du Temp de Thouaré (Pfs, h, par Ultra de Ruille et Idéale de Thouaré par Batifol du Moulin), Razella d’Hors Pair (Pfs, f, par Hors Pair et Grenade du Nord par Festival Epona, Wb), Rose des Nouettes (Pfs, f, par Karisto de l’Aumont et Divine des Nouette par Syrius de Mai), Rêve d’Amour Porteron (Pfs, m, par Glenn, Poetet Quérida d’Amour II, Cspar Chant d’Amour, Sfa), Razozaure (Pfs, m, par Linaro, Poetet Azalée, Oi), Rafale du Pinson (Pfs, f, par Karisto de l’Aumont et Fée de Cosse par Ramsès Desanghoues) et Rockstar des Nouettes (Pfs, m, par Jerry Lee de Lachem, Wdet Lutèce des Nouettes par Farenheit Herquetot).

Les 5 ans D

Beaucoup de mentions également dans cette épreuve des 5 ans D puisque vingt-cinq poneys sur cinquante en décrochent une. Quésaco du Bary (Pfs, m, par Leadership, Coet Gozilla, Onc) l’emporte sur ses concurrents avec deux sans-faute et un très bon chrono en deuxième manche. Il représente avec brio son père qui a tourné jusqu’en CSIP avant d’être exporté en Italie, et qui fait aujourd’hui parler de lui en tant que reproducteur. Onze autre poneys décrochent la mention Elite, les 2eet 3ede l’épreuve étant Querly Sand (Pfs, f, par Happy Villers, Sfaet Exquise Delamotte, Wbpar Mynach Fulmar), déjà Excellent en 2008, et Quiss Me d’Annay (Pfs, f, par Jaguar d’Epic Sfa et Gitane, Oi). Ils sont suivis de Quabar des Monceaux (Pfs, m, par Nabor, Drponet Gina des Monceaux, Sfapar Rosire), Quitanne de la Tour (Pfs, f, par Machno Carwyn, Wdet Alika II par Hadj A, Aa), Miriejans J R (Nf, m, par Orchid’s Tygo et Miriejans d’Or par Nieuwmoeds Patrick), Quinail Guillaumière (Pfs, m, par Linaro, Poetet Uvick du Gas par Pippermintdelareboursiere, Nf), Quanail de la Boal (Pfs, m, par Thunder du Blin, Coet Sibel de Paquier par Castel, Aa), Quopélia de Grandry (Pfs, f, par Lancer, Drpon et Kanelle du Jardin, Nf par Glen de l’Aumont), Quapucine du Surgeon (Pfs, f, par Nabor, Drpon et Kamora, Sha par Amor), Qlinaro Finland (Pfs, h, par Linaro, Poet et Moonlight Morinière par Hakim du Florival, Ar), et Qerika des Islots (Pfs, f, par Hélios de la Cour II, Sfaet Erika Mahoud par Adoro al Maury, Ar).

Les 6 ans D

« Seulement » cinquante partants chez les 6 ans D, où les difficultés sont bien réelles à ce stade de la formation et permettent de détecter les futurs cracks de demain. Vingt-trois réussissent cependant à s’introduire dans la finale, bravo à l’étalon Poney Français de Selle Paddy de France, couronné du titre en CSO cette année… mais aussi en dressage quinze jours plus tard à Saumur. Performant dès son plus jeune âge (6eà 2 ans et 5eà 3 ans au national de la race, 4eet mention Elite à 5 ans en CSO, 2eà 4 ans en dressage) Paddy sera à surveiller de près dans les années qui arrivent. Issu de l’étalon Kantje’s Admiraal, gagnant en CSIP et père reconnu, Paddy est un fils de Huit de Mai (par Vazy du Viertot), poulinière ayant engendré Spartakus de France, 4edes mâles de 3 ans et approuvé étalon lors du même week-end, et d’Obélix du Cerisier, indicé à 125 en CSO. La 2eplace est pour la très bonne Connemara Psylla du Chapelan (f, par Quillon et Kalie de la Hocq par Forban de Ravary), vice championne de France en CSO D2P Junior et classée lors des épreuves internationales Jeunes Poneys du BIP cette année. Enfin Politica de Florys (Pfs, f, par Welcome Sympatico, Han et Dolie par Ors Tulira Sparrow, Co) s’empare de la 3place après une saison très régulière en D1P, couronnée par une 6eplace aux Championnats de France. Deux autres poneys accrochent une mention Elite à leur palmarès : Pirouette d’Argent (Pfs, f, par Linaro, Poet et Irlande d’Argent,Dsapar Azeer, Ar), et Polo de Niafles (Pfs, m, par Rocky Grichet, Co et Etoile des Craon par Solide de la Selle), tandis que quatre poneys finissent Excellent et six Très bon.

Les 7 ans

Deuxième édition de cette épreuve des 7 ans, ouverte aux poneys aptes à se démarquer sur des épreuves équivalentes à une D Elite (120cm). Neuf partants seulement s’en sont donc sentis capables, et parmi eux, trois produits de l’étalon Glenn. Très belles prestations des Connemara Orlando du Sud (Co, h, par Hableur du Ravary et Nancy des Aubret par Tulira Clooney) et Oliver Pearl (Co, h, par Vandale Daf et Oana Pearl par Fidji de la Dive), respectivement gagnant et 2de l’épreuve. Le premier l’emporte avec un triple sans-faute, il continuera sa carrière sous la selle d’une nouvelle cavalière à la rentrée. Oliver, tout comme Orphée de l’Arche (Pfs, m, par Merrie Milton, Nf et Brindille IV, Wb par ‘T Yzerhof Othello) classé 3e, finissent à 4 pts.

Les meilleurs pères 2009

 

Rang

Etalon

Finalistes/Naissances

%

Mentions

1

Linaro SL, Poet

34/259

13,12 %

26

2

Kantje’s Ronaldo SL, Nf

13/187

6,95 %

5

3

Karisto de l’Aumont, Pfs

11/122

9,01 %

6

4

Machno Carwyn, Welsh Cob

9/84

10,71 %

5

5

Welcome Simpatico SL, Han

8/21

38,09%

4

5

Leadership, Co

8/27

29,62%

5

7

Glen de l’Aumont, Nf

7/35

20 %

2

8

Naughty van Graaf Janshof SL, Co

7/64

10,93 %

2

9

Un Prince du Ruère, Co

7/83

8,43 %

2

10

Aron N SL

5/23

21,73%

5

Le but étant ici de noter le nombre de participants, aucun seuil minimum de naissances n’est nécessaire, même si celui-ci est donné à titre indicatif. En 2009 encore, l’étalon Linaro SL prend la tête du classement avec 34 finalistes, soit 10% des partants ! Non contents d’être présents en nombre, les représentants de l’étalon allemand se sont aussi imposés par leur qualité. En effet, 26 d’entre eux obtiennent une mention dont 6 Elite, qui sont Rosco de Bellefond (4 ans D), Rolly de Prère (4 ans D), Razozaure (4 ans D), Quinail Guillaumière (5 ans D), Qlinaro Finland (5 ans D) et Pirouette d’Argent (6 ans D). Le New-Forest néerlandais Kantje’s Ronaldo SL occupe la deuxième place du tableau comme l’an passé, avec 13 finalistes et 5 mentions, mais aucune Elite. Et comme en 2008 toujours, la troisième place revient à Karisto de l’Aumont, avec 11 partants, 6 mentions et 2 Elite : Rose des Nouettes (4 ans D) et Rafale du Pinson (4 ans D). Le double champion d’Europe Machno Carwyn grimpe d’une place dans le classement et se classe quatrième avec 5 mentions sur 8 partants, 1 seul poney obtienant la mention Elite, Quitanne de la Tour (5 ans D). Enfin la cinquième place est partagée entre deux étalons alignant 8 finalistes chacun : le Hanovrien Welcome Sympatico SL avec 4 mentions dont 2 Elite qui sont Relcome (4 ans D) et Politica de Florys (6 ans D) ; et le Connemara Leadership, nouveau venu au classement avec 5 mentions et 2 Elite : Roudoudou d’Hurl’Vent (4 ans D) et Quésaco du Bary (champion des 5 ans D).

Inutile de préciser que le temps des croisements hasardeux est révolu, aujourd’hui les éleveurs se tournent (judicieusement et avec succès !) vers les étalons ayant eux même tourné sur les plus grosses épreuves et produisant à leur image…

Camille Kirmann