Sologn'Pony 2009

Pères les plus représentés en finales SHF

Etalons(pères)Fin/Naiss%fin
Glen de l'Aumont (Willowy Good as Gold), Nf7/3520 *
Linaro SL (Lombard), Poet34/25913,12*
Ultra de Ruillé (Forban de Ravary), Pfs5/4012,50*
Naughty v. Graaf Janshof SL (Atlantic Curragh), Co7/6410,93*
Durello SL (Duktus), Drpon5/529,61*
Machno Carwyn (Carreghcoch Bleddyn), Wd8/849,52*
Karisto de l’Aumont (Shining Starr Aristo), Pfs11/2229,01*
Un Prince de Ruère (Island Earl), Co7/838,43*
Lancer (Lucky Strike), Drp5/687,35*
Kantje's Ronaldo SL13/1876,95*

*étalons ayant des produits Elite

Linaro SL - ph. coll. privée

Ce tableau répertorie les étalons les plus représentés, pères d’au moins 35 produits de 4 à 6 ans, dont cinq étaient partant en finales, toutes générations et tailles confondues, le critérium n’étant pas pris en compte. Le classement est établi sur le pourcentage de finalistes. Quatre d’entre eux ne remplissent pas les conditions, mais méritent d’être mentionnés, Aron N SL avec 5 finalistes sur 23 naissances (21,73%) père de deux Elite dont le champion des 4 ans C, Leadership (7/27 - 25,92%) père de deux Elite dont le champion des 5 ans D, Nabor SL (5/13 -38,46%) avec une seule génération de 5 ans et Welcome Sympatico SL (8/21 – 38,09%) père de deux Elite dont le vice champion des 4 ans D.

Glen de l’Aumont, déjà remarqué mais qui ne remplissait pas les critères l’an passé, confirme en prenant la tête de ce palmarès devant Linaro SL, leader au nombre de produits présents dans ces finales. Ultra de Ruillé (1 Elite en 4 ans D), plusieurs fois présent par le passé, complète le trio de tête. Les regrettés Naughty van Graaf Janshof SL et Durello SL se signalent ensuite, sans Elite toutefois pour aucun des deux. Macho Carwyn (4een 2008), Karisto de l'Aumont (1een 2008) et Lancer (6een 2008) cédent quelques rangs. Karisto aligne néanmoins deux Elite en 4 ans D et chacun des deux autres, 1 Elite en 5 ans D. Apparait en 8eposition, le connemara Un Prince du Ruère, bien soutenu cette année et père d’un Elite en 6 ans C. Enfin, défendu par 13 produits, Kantje’s Ronaldo SL conserve sa 10eplace en affichant l’une des meilleures représentations derrière Linaro SL.

Au titre des races, comme l’illustre le tableau ci-dessus, les poneys étrangers ou d’origine étrangère supplantent largement, aujourd’hui, les poneys français de selle et les poneys de race pure nés en France.

Notons enfin que le championnat des 7 ans, dont les partants ne sont pas pris en compte dans notre palmarès, met à l’honneur le poney de selle allemand, Glenn SL, représenté par 3 des 9 partants de cette épreuve. Il était, par ailleurs, soutenu par 4 produits dans les autres finales SHF.

 

Elisabeth de LINARES