Connemara – 1,48 m – Né en 2012 chez Jack et Ludovic Leleu (14)
Approuvé en France pour produire en race pure, Co Part-Bred et Oc
IPO 172 en 2021 | BPO +23 (0.59)

Le croisement entre Dexter Leam Pondi et Naughty van Graaf Janshof SL

Classic Rocq - ph. Poney As Classic Rocq - ph. Poney As
Classic Rocq - ph. Poney As Classic Rocq - ph. Poney As
Classic Rocq - ph. Poney As Classic Rocq - ph. Poney As
Classic Rocq - ph. Poney As Classic Rocq - ph. Poney As
Classic Rocq - ph. Poney As Classic Rocq - ph. Poney As

commentaire générale

Pedigree Classic Rocq

origines

Père : fils de la star Dexter Leam Pondi qui a pris part à 6 championnats d’Europe et a lui-même produit plus de 350 produits indicés sur les 579 en âge de concourir, dont 97 à plus de 130 et 19 à plus de 150. Cinq de ses produits ont pris le départ d’un ou plusieurs championnats d’Europe en saut d’obstacles

Mère : Léa de Montmain, né en 1999, est la mère de 7 produits dont 5 sortis en compétition. Parmi eux, notons Rafale de Montmain (Elite en CCJP de CCE à 6 ans, IPO 123/12), Sweet Rocq (IPO 137/15), Uppie Rocq (IPO 126/18) et Tess Rocq, la mère de la compétitive Beauty Rocq (gagnante des Grands Prix As Poney Elite de L’Hôpital-le-Grand, Parnans, Massongy, Vichy, mais aussi l’As Excellence de Vichy, Saint-Genest-Lerpt et Liverdy, IPO 161/19).

Père de mère : Léa de Montmain est une fille de la star néerlandaise Naughty van Graaf Janshof SL (par Atlantic Curragh). Ce dernier était un remarquable compétiteur, très sanguin et doté d’un mental exceptionnel. Il avait tourné pendant 10 ans au plus haut niveau international – finissant pour la Belgique notamment 6e de la finale individuelle des championnats d’Europe de Stockholm en 1992, champion d’Europe par équipe à Achselschwang en 1995 et 12e de la finale individuelle à Hasselt en 1994 – avant de stopper sa carrière pour blessure. Il fut mis à l’élevage pour le compte du Syndicat Linaro et a produit un bon nombre d’excellents poneys de sport dont les qualités à l’obstacle sont unanimement reconnues. Sa production compte 41 poneys indicés à plus de 130 dont 6 au-delà de 150 à l’instar de Loup Yes Tu Tartifume (étalon, vice-champion de France D1 CSO, IPO 171/09), Minauthy des Nouettes (Grand Prix de CSO, IPO 158/07), Milton Graaf Pondi (gagnant en Grand Prix Elite de CSO, CSIP, IPO 163/08, ISO 137/14), Nioui Ninon Tartifume (Grand Prix Elite de CSO, IPO 151/14) ou encore l’étalon Leadership (père de plusieurs poneys de GP de CSO, IPO 142/06)…

Deuxième mère : Nadine of Seye, fille du chef de race Coolfin Bobby, compte 5 produits dont 2 propre sœurs poulinières, Léa de Montmain et Noura Fille du Soleil. Cette dernière a notamment engendré Victoire de Lalande (IPO 135/15) et l’étalon Baccus de Lalande, classé en Grand Prix As Poney Elite de CSO (IPO 130/21).

Troisième mère : l’Irlandaise Flagmount Bee, par Thunderbolt, a donné naissance à Koulak (ISO 121/83), la bonne Scène du Trois (ISO 118/90), plusieurs étalons (Mandrin of Seye, Orient Express II…) et poulinières.

Performances

Classic Rocq a fait très bonne impression lors de la finale SHF de CSO des 6 ans D : très styliste sur les barres, il a montré de jolis moyens sous la selle de Jennifer Pardanaud. Il se classe 9e et décroche la mention Elite.

Peu sorti à 7 ans, sa saison est néanmoins marquée par des parcours sans-faute réguliers en E Elite Grand Prix, sur deux Préparatoires et un Grand Prix Futur Elite 7 ans (Saint-Lô) qu’il boucle à 1 point de pénalité (5e). Il confirme les moyens entrevus et se qualifie pour la finale des 7 ans. Pénalisé de 4 points sur chacun de ses tours, il se place à la porte de la grande finale.

Associé à une jeune cavalière fin 2019, il débute en As Poney 2, puis passe rapidement en As Poney 1. Un an plus tard, il prend part à son premier Grand Prix As Poney Elite (3e à Saint-Lô).

Toujours avec Claire de Douville, en 2021, il met à son actif le Grand Prix As Excellence de Notre-Dame-d’Estrées, remporte la vitesse de l’As Elite du Pin (2e du Grand Prix As Excellence) et se qualifie, dans cette catégorie, pour le championnat de France couru au Mans.

Sa saison 2022 est émaillée de très bons résultats et d’une régularité exemplaire. Il est notamment 2e du GP As Excellence de Saint-Lô (sans-faute les deux jours), 2e du Petit Grand Prix de Bourgbarré (sans-faute), 7e de la vitesse de Canteleu (sans-faute, puis 4 points dans le GP), 9e du GP As Excellence de la Super As de Barbizon (4 points), gagnant du Grand Prix As Poney Elite de Deauville (sans-faute les deux jours), 2e de la vitesse de la Super As de Saint-Lô et de la TDA du Mans (sans-faute), 2e du GP As Excellence de Quincampoix (0+4), 10e du GP As Excellence de la Super As de Jardy (8 points), vainqueur de la vitesse et du GP As Excellence d’Auvers (double sans-faute)… Fin avril, Classic Rocq se montre très performant dans le CSIOP de Fontainebleau : 2e de la 1,25 m le premier jour, il conserve cette place à l’issue du Grand Prix à 1,30 m en offrant à sa cavalière un double sans-faute, là encore.

Production

Classic Rocq compte actuellement une production extrêmement confidentielle. Parmi ses 7 poulains, 4 avaient l’âge de concourir en 2021 à l’instar de Gatsby Tournerie (2 SF / 2 en CCJP de CSO à 5 ans, 2 SF / 2 actuellement en CCJP 6 ans, IPO 116/20).

Conditions de monte

– En IAC : 100 € HT (la dose de 8 paillettes, propriété de l’acheteur) + 400 € HT à chaque poulain vivant

Vidéos