Poney de selle néerlandais – 1,49 m – Né en 2010 chez Carla van de Laar (Ned) – Appartient à Eric Denarnaud
Approuvé en France pour produire en Pfs et Oc
IPO 172 en 2021 – ISO 126 en 2018 – BPO +31 (0.58)

Meilleur étalon performer international actuel…
… doté d’une génétique exceptionnelle !

Ken Van Orchid - ph. Poney As Ken Van Orchid - ph. Poney As
Ken Van Orchid - ph. Poney As Ken Van Orchid - ph. Poney As
Ken Van Orchid - ph. Poney As Ken Van Orchid - ph. Poney As
Ken Van Orchid - ph. Poney As Ken Van Orchid - ph. Poney As
Ken Van Orchid - ph. Poney As Ken Van Orchid - ph. Poney As
Ken Van Orchid - ph. Poney As Ken Van Orchid - ph. Poney As
Ken Van Orchid - ph. Poney As Ken Van Orchid - ph. Poney As
Ken Van Orchid - ph. Poney As Ken Van Orchid - ph. Poney As
Ken Van Orchid - ph. Poney As Ken Van Orchid - ph. Poney As
Ken Van Orchid - ph. Poney As Ken Van Orchid - ph. Poney As

commentaire générale

Depuis son plus jeune âge, Ken van Orchid a toujours montré une régularité impressionnante et a confirmé au plus haut niveau jusqu’à accéder au podium de la prestigieuse finale individuelle des championnats d’Europe l’été dernier.

Outre son palmarès des plus flatteurs et sa capacité à s’adapter à différents cavaliers, Ken bénéficie d’un pedigree très solide. Le croisement entre l’un des meilleurs étalons d’Europe Kanshebber et la fabuleuse poulinière de l’élevage Orchid’s : Celestyi, digne fille de notre Kantje’s Ronaldo SL. 

Ken est une valeur sûre. Hyper confirmé dans bien des domaines, ce phénomène de la scène internationale de saut d’obstacles devrait apporter à vos juments le sang nécessaire, de la locomotion, de la trajectoire, de la force, du respect et beaucoup d’équilibre. Ses premiers produits observés en Cycle Classique 4 ans s’avèrent très prometteurs 

Pedigree Ken Van Orchid

origines

Père : Kanshebber, performer en CSIP, a pour mère Daisy Brown, championne d’Europe de la finale individuelle de CSO en 1986 et gratifiée des labels « Keur », « Preferent » et « Prestatie-sport ». Lui-même « Prestatie-sport », Prestatie-fok » et « Keur », il est une figure de l’élevage néerlandais, connu pour être le père d’innombrable poneys d’internationaux, majoritairement en CSO et CCE, 12 ayant participé aux championnats d’Europe : Kyra (8e ex de la finale individuelle), Kosmo van Orchid’s (médaillé de bronze par équipe, 9e ex aequo en individuel, père de 3 poneys ayant pris le départ de l’échéance européenne dans les trois disciplines olympiques), Karl van Orchid’s, Karim van Orchid’s (voir ci-dessous), Orchid’s Cenda, Kadans van Orchid’s, Orchid’s Arissia, Kamirez van Orchid’s et Orchid’s Anucia en CSO, Kandor van Orchid’s (13e en individuel, 6 participations) et Kantje’s Irlando en CCE ainsi que Orchid’s Syria (5e par équipe) en Dressage.

Mère : Orchid’s Celestyi, fille du sire Kantje’s Ronaldo SL, est l’une des poulinières phares du célèbre élevage néerlandais « Orchid’s ». Elle a entre autres produit l’étalon Karim van Orchid’s (championnats d’Europe de CSO en 2017, 2018 et 2019 sous couleurs allemandes, 5e par équipe, 6e ex en individuel), les internationaux Orchid’s Sea Foam (CSIP/CSIOP 1,30 m) et Relando (CSIP 1,20/1,25 m) ou encore Orchids Tivca (CSO 1,15 m en Italie) et l’étalon Kasper’s Ronaldo (Elite en CCJP CSO 6 ans D, As Poney 1 CSO, IPO 160/21).

Deuxième mère : Kantje’s Alison, issue du croisement entre les chefs de race New Forest Rusty et Watershof Pretendent SL, est la mère de plusieurs poulinières à l’image d’Orchid’s Casita (mère d’Orchid’s Sarine, CSIP 1,25 m), Orchid’s Caya (mère d’Orchid’s Merina, poulinière en France), Orchid’s Whitney (vice-championne des poulinières facteur de Pfs, mère de la championne des foals femelles Pfs Heidi du Mont d’Or). Sa mère, Kantje’s Elie, est aussi celle de Korporaal van Orchids (CSIP).

Performances

Champion du Cycle Libre 5 ans 2e année, Ken van Orchid décroche la mention Elite dans la finale du CCJP de CSO 6 ans D.

Il débute en Grand Prix As Poney Elite Excellence en 2017 sous la selle de Mathéo Clausen et remporte les étapes de Strazeele, Sancourt et Senlis avant d’être associé à Ilona Mezzadri. Il met à son actif les Grands Prix As Elite de Quincampoix et Auvers, l’As Excellence de Lamotte-Beuvron et est vice-champion de France As Poney Elite en 2018. Sacré champion de France dans cette catégorie l’année suivante, il est aussi en 2019 5e du GP As Excellence de Barbizon, 2e et 3e des GP Super As du Salon du Cheval de Paris et de Saint-Lô, deux fois 5e au CSIOP d’Opglabbeek, 11e du GP du CSIP PJT de Stuttgart et remporte une épreuve au CSIOP de Fontainebleau. Il entame sa saison 2019/2020, par une sélection en équipe de France pour la finale des Coupe des nations à Opglabbeek et la finale du Pony Jumping Trophy de Mechelen après avoir été 3e du GP du CSIP PJT de Lyon. Associé à Léo Nerzic début 2020, il poursuit à ce niveau de compétition, classé notamment 5e du GP du CSIP du Mans et 2e de la Coupe des nations du CSIOP de Fontainebleau (double sans-faute).

Sous la selle de Marie Ann Sullivan courant 2021, il est 4e du Grand Prix du CSIP de Cabourg, remporte le Grand Prix As Excellence de Chauffry, se classe 5e aux championnats de France As Excellence et décroche une médaille d’argent en individuel aux championnats d’Europe de Strzegom. A la rentrée, il est entre autres 3e de la finale des Coupes des nations à Kronenberg.

Production

La première génération de poulains de Ken van Orchid est âgée de 5 ans en 2022. Trois sont sortis sur le circuit du Cycle Classique de CSO en 4 ans D : Hope’s Dream (Excellent, IPO 130), Heartbreaker’s Dream (IPO 113) et Haute Couture’s Dream (Très Bon). Parmi ses jeunes produits, citons ses fils étalons : Instant Crush Drapdor (4e de la finale des mâles Pfs de 2 ans avec la meilleure note à l’obstacle, soit 17/20) et Ice Tea de la Stere (5e de la finale des mâles Pfs de 3 ans avec une moyenne de 15,78/20 dont 16,10 au modèle et 15,50 au saut et aux allures).

Conditions de monte

IAC (1 dose de 8 paillettes) : 300 € HT (les paillettes sont la propriété de l’acheteur) + 600 € HT à chaque poulain vivant

Vidéos